top of page

Wer bin ich?

Jana-12.jpg

A l’origine, j’avais l’impulsion de ne pas en dire beaucoup sur moi-même, car ce travail ne devait pas être sur moi, mais sur toi. En même temps, je connais mon propre besoin d’en apprendre davantage sur les personnes avec lesquelles j’entre en contact.

Il n’est pas facile pour moi d’expliquer qui je suis. Encore et encore, je me demande « Qui est ce 'moi' ? ». Il y a mon rôle de mère, de partenaire, d’amie, de consultante, celle qui aime rire, qui est triste, optimiste, réaliste ; celle qui aime essayer quelque chose de nouveau et en même temps aime les traditions...; celle qui aime être sociable et aime aussi être seule.

J’aime les gens et je voulais apprendre à les connaître. Ma vie m’a donc fait voyager un peu: jeune fille au pair à Paris, études de tourisme à Leipzig avec un séjour plus long dans l’océan Indien, puis le premier emploi au Luxembourg (où j’ai vécu pendant 8 ans), deux pèlerinages sur le chemin de Saint-Jacques espagnol, aussi un voyage à Tahiti et ses atolls dans le Pacifique.

J’ai donc rencontré d’innombrables personnes d’origines et de situations sociales différentes, et j’ai pu sentir très tôt que nous sommes tous Un; que nous sommes tous concernés par des sujets similaires. En outre, en tant qu’humains, nous avons souvent du mal à accepter les sentiments et les expériences apparemment négatifs.

Après une série de crises existentielles dans les sphères professionnelle et personnelle, c’était clair pour moi: je veux soutenir les gens dans la reconnaissance et la clarification de leurs expériences, de leurs inquiétudes et de leurs doutes ainsi que dans la recherche de  l'épanouissement sur le sens de leur vie.

Cela m'a également donné l'impulsion nécessaire pour acquérir les compétences nécessaires. Mes dernières éducations et formations spécialisées ont été

La formation théorique de praticien alternatif pour la psychothérapie et la formation à la conversation psychothérapeutique et aux méthodes de psychothérapie de courte durée , ici avec des influences de la thérapie de la conversation et de son approche centrée sur la personne par Carl Rogers et de la psychologie du conseil par Klaus Grawe, de la psychanalyse, de la thérapie neurolinguistique et hypnothérapie (les deux formations : Institut pour la communication et la santé - Bernhard Tille, Bad Homburg & Institut de formation thérapeutique - Peter J. Winzen, Francfort).

En même temps, Eva Nitschinger m’a enseignée les connaissances en traumatologie et les outils pour l’activation des ressources ainsi que le parcours de guérison de l’enfant intérieur dans son académie en ligne.

 

Egalement, il était déjà devenu clair pour moi que le traumatisme n’est pas seulement la vie et le traitement de mauvaises expériences, mais que notre façon de communiquer, et la façon dont nous recevons les gens dans nos vies, leur donnons de l’espace et les percevons, est une contribution très décisive au traitement des traumatismes et même à la guérison. J’ai pu apprendre cela dans le cours 'Principes de guérison collective des traumatismes' par et avec Thomas Hübl (Inner Science), qui m’a profondément émue. Depuis, je m’intéresse au sujet du système nerveux et de sa façon de stocker les expériences traumatisantes (même si elles sont parfois discrètes) et d’influencer nos vies. J’ai pu approfondir ces résultats en traitant des travaux du Dr Gabor Maté, de Peter Levine et d’Ilan Stephani, pour n’en nommer que quelques-uns.

 

C'est ainsi que j'ai donc pris conscience que notre corps joue un rôle majeur dans la santé mentale .

Tu pourras te rendre compte, au cours de ton travail avec moi, de ce que je veux dire.


Remarque:

Mes séances de conseil ou mes applications de Reiki ne remplacent

ni le traitement psycho-thérapeutique, médical ou classique, ni la thérapie traumatologique.

bottom of page